Qu’est-ce que le Portage salarial ?

Le portage salarial est une nouvelle forme d’emploi qui ne laisse pas indifférents les professionnels. De plus en plus de travailleurs indépendants se tournent vers ce statut qui offre de nombreux avantages. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le portage salarial.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial désigne une forme de travail qui se veut un compromis entre le salariat et l’indépendance. Il implique une relation tripartite entre le salarié porté, l’entreprise de portage salarial et l’entreprise cliente. Le portage salarial est régulé par trois types de contrats. Le premier représente le contrat de travail qui lie le consultant et la société de portage.

Ensuite vient la convention de portage. Elle énonce les modalités de la collaboration entre le consultant et l’entreprise de portage. Elle permet aussi au consultant de bien connaitre ses droits. Enfin, il y a le contrat de mission qui définit les conditions d’exécution des missions prises par le prestataire pour son client. Cet acte est rédigé par la société de portage.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Pour mieux comprendre le concept du portage salarial, il est important de s’intéresser à son fonctionnement, lequel est assez simple. Le salarié porté se charge de trouver ses missions auprès des entreprises clientes et décide de la durée d’exécution ainsi que du prix.

L’entreprise de portage salarial lié au salarié porté par un contrat de travail facture le client. Il reverse ensuite un salaire au consultant après déduction des frais de prestation. Quant à l’entreprise cliente, elle verse les honoraires liés à la mission effectuée par le consultant auprès de l’entreprise de portage salarial.

Qui peut recourir au portage salarial ?

Le portage salarial se veut une option viable pour tous les professionnels capables de justifier leur expertise dans un domaine et une autonomie permettant de prospecter leurs propres clients. Ce statut s’adresse donc à une panoplie de profils :

  • Consultant indépendant ;
  • Demandeur d’emploi ;
  • Jeune diplômé ;
  • Retraité ;
  • Étudiant ;
  • Créateur d’entreprise ;

Le portage salarial est également adapté aux personnes souhaitant entamer une reconversion professionnelle.

Les types de contrats dans le portage salarial

Il existe deux types de contrats possibles dans un portage salarial et chacun se distingue par la durée et les modalités de rupture. Le CDD (Contrat à Durée Déterminé) entre dans le cadre d’une mission de courte durée avec un terme précis, donc sans visibilité pour la suite de l’activité. Il est renouvelable deux fois en portage salarial et ne peut durer plus de 18 mois, renouvellement y compris. Une fois ce délai expiré, vous devrez basculer vers un CDI pour une éventuelle poursuite de l’activité.

Le CDI (Contrat à Durée Indéterminé) est adapté au consultant qui a de nombreux clients ou qui travaille sur des missions ayant fait l’objet de renouvellement successif. Il n’impose pas de terme précis et comporte plus de types de ruptures, ce qui le rend plus flexible que le CDD.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Le portage salarial est un statut qui permet à tous les acteurs qui interviennent dans le processus de profiter de divers avantages.

Pour l’entreprise cliente

L’entreprise client a la possibilité d’ajuster ses ressources selon ses besoins. De cette manière, elle peut facilement gérer les variations d’activité et mettre en place une procédure d’achat durable. Le portage salarial permet à l’entreprise de travailler avec des experts qui ne font pas partie de l’entreprise. Par conséquent, les honoraires des prestations de service ne sont pas à sa charge.

En outre, grâce à la sécurité juridique du statut de portage salarial, l’entreprise se voit alléger de tout risque de prêt de main-d’œuvre ou de requalification. La société de portage prend la Responsabilité Civile Professionnelle de la mission. Elle se met à la disposition du client à tout moment pour échanger.

Pour le salarié

Le salarié représente celui qui profite le plus du portage salarial. Déjà, il bénéficie de la même liberté que le travailleur indépendant. Il choisit ses propres missions, négocie ses honoraires avec ses clients. Cela permet de trouver le bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle.

Par ailleurs, la société de portage se charge de la gestion des frais, ce qui permet au consultant d’optimiser ses finances. Il se retrouve aussi allégé des charges administratives et juridiques et dispose donc de plus de temps pour se concentrer sur son activité. Étant donné que le porté est considéré comme tout salarié, il profite des avantages qui vont avec : cotisation retraite, mutuelle prévoyance, droit au chômage, etc. Grâce au portage salarial, le salarié peut accéder à des formations qualifiantes et au réseau de l’entreprise de portage.

Pour le jeune diplômé et le retraité

Le jeune diplômé peut utiliser le portage salarial pour se constituer une expérience solide dans son domaine. De plus, il a plus de chances de rencontrer des acteurs du domaine et de tisser des relations avec d’éventuels futurs employeurs. Le retraité peut cumuler la pension de retraite et les revenus générés par son activité de consultant porté. Le portage salarial constitue pour de nombreuses personnes une opportunité pour générer des revenus supplémentaires et arrondir les fins de mois.

5/5 - (5 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.