Vivre sans travailler : astuces et conseils pratiques

vivre sans travailler

Être obligé de se lever tôt le matin pour aller travailler, rentrer le soir après une journée épuisante, voilà des choses qui ne donnent pas vraiment envie. Surtout lorsque vous savez que le cycle doit reprendre pratiquement tous les jours, travailler devient une véritable corvée. Tout le monde a déjà rêvé une fois de pouvoir subvenir à ses besoins sans avoir à travailler. Si vous êtes dans ce cas, lisez cet article pour découvrir tout ce qu’il faut savoir pour vivre sans travailler.

Vivre sans travailler : est-ce possible

Vivre sans travailler est un concept relativement vaste. Pour certaines personnes, cela consiste à quitter leur job alimentaire pour se consacrer à leur passion. Dans ce cas, il suffit de faire ce que vous aimez quelques heures par jour et gagner assez pour vivre et mettre à profit les heures supplémentaires.

Certaines personnes considèrent que vivre sans travailler est une question d’adaptation. Une fois que vous maitrisez votre train de vie et les dépenses qu’il occasionne, il est possible de réduire les dépenses au strict minimum et ne plus avoir à travailler. Il faut aussi dire qu’en mettant un bon dispositif en place, vous pouvez avoir des sources de revenus sans vous lever le matin pour aller travailler. Il est donc possible de vivre sans travailler, et cela de différentes façons.

Toutefois, vous devez savoir que ce mode de vie implique la perte de la plupart voire de tous les privilèges liés à votre travail. Vous n’aurez plus de remboursement partiel de votre carte de transport ni de chèques restaurants ou des voitures de fonction. De plus, les diverses dépenses familiales qui passaient en frais de société seront désormais à votre charge.

Par ailleurs, arrêter de travailler signifie qu’il faudra revoir le coût de votre protection sociale. Le travailleur qui quitte son travail perd légitimement ses droits à l’assurance maladie, l’accès à un complémentaire santé moins coûteux, etc. Il devra prendre en charge l’ensemble de ses coûts personnels et financiers.

Comment se préparer pour vivre sans travailler ?

La toute première chose à faire pour se préparer à vivre sans travailler est de déterminer combien il faut pour vivre. Pour ce faire, vous devez analyser et lister vos dépenses sur une période d’au moins 6 mois voire un an selon l’envergure du projet. De cette manière, vous saurez combien vous dépensez en moyenne par mois et par semaine, quels sont vos besoins, quelle dépense est nécessaire et de quoi vous pouvez vous passer. À partir de là, vous pouvez commencer à définir les objectifs de votre projet.

En effet, il est capital de savoir de manière précise ce que vous souhaitez mettre en place et les raisons qui motivent votre décision. S’il est possible de vivre sans travailler, il faudrait laisser votre travail pour les bonnes raisons. Analyser ensuite votre situation financière ainsi que la faisabilité de votre projet. Ce dernier doit être viable à long terme. Gardez à l’esprit que l’objectif n’est pas de chercher comment gagner votre vie tous les 3 mois.  Il s’agit plutôt de mettre en place un système qui pourra vous permettre de vivre durant de nombreuses années sans fournir de grands efforts.

Enfin, il faudra prendre du temps pour la préparation. Ici, vous devrez établir un budget prévisionnel qui doit prendre en compte la ou les solutions qui vous permettront de gérer vos besoins au quotidien. Assurez-vous de maintenir le contrôle de votre stratégie pour maitriser les potentiels risques.

Quelle solution pour vivre sans travailler ?

Il existe un bon nombre de moyens permettant de vivre sans vous tuer à la tâche.

Investissez votre épargne

Constituer une petite épargne pour l’investir par la suite est une expérience à la portée de tous les travailleurs. Mais pour vivre sans travailler et sans frôler la précarité, il faudra miser sur le long terme et faire des sacrifices. Vous pouvez décider d’épargner un montant fixe chaque mois.

Il serait préférable de programmer un virement automatique pour être sûr de respecter cet objectif. Ainsi, chaque fois que le revenu d’un mois tombe dans votre compte, une partie sera directement déposée sur votre compte épargne. Une fois votre épargne constituée, vous pourrez réfléchir à quel placement effectuer pour la rentabiliser. Faites-vous assister par un conseiller en investissement.

Investissez dans l’immobilier

L’immobilier est un secteur rentable et tout investisseur averti peut y réaliser de bons profits. Ce domaine offre une multitude d’opportunités à tout individu qui désire vivre sans travailler. Vous pouvez construire des logements puis les revendre avec une plus-value ou acheter des terrains avec une plus-value.

Grâce à un crédit, le travailleur peut acheter un immeuble puis le revendre lot par lot pour gagner de l’argent ou investir dans l’immobilier locatif. Cette dernière option peut prendre de multiples formes à savoir : la location nue, la location saisonnière, la location meublée ou encore la collocation. Par ailleurs, le crédit et les loyers suffisent à couvrir la totalité de l’investissement. Vous pouvez donc investir sans aucun apport.

Devenez rentier

Devenir rentier se révèle une parfaite solution pour vivre sans travailler. Dans le cadre de vos placements, vous pouvez exiger des bénéfices sous forme de rente. Ainsi, vous recevrez de l’argent périodiquement sans avoir à lever le petit doigt. Il est possible de devenir rentier sur votre banque dans le cadre d’appel à contribution de capital. Avec les bonnes astuces, un rentier peut toucher plus de 1000 euros par mois.

Il convient cependant de souligner que la meilleure manière de vivre sans travailler est de limiter vos dépenses et besoins au strict minimum. À cet effet, renégociez vos crédits et assurances. Pensez à isoler votre maison ou adopter les sources d’énergie renouvelable pour réduire les factures d’énergie. Apprenez aussi à gérer correctement votre budget et optez pour les transports en commun pour vos déplacements.

L’investissement sur les marchés financiers et les paris sportifs constituent aussi des solutions pour vivre sans travailler. Il faudra juste trouver un bon conseiller pour investir en bourse et maitriser les statistiques dans le monde du sport.

Suivez quelques conseils

Vivre sans travailler signifie que vous ne serez pas en mesure de vous permettre certaines choses. Évitez de faire des dépenses de manière imprévue. Adoptez un mode de vie sain pour limiter les risques de maladies. Par ailleurs, vous devez savoir que votre budget prévisionnel n’est pas épargné par la hausse du coût de la vie, la crise immobilière ou financière, etc. Optez pour la sécurité en diversifiant les solutions qui vous permettent de gagner de l’argent ou de vivre sans travailler.

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.