Souscription Actionnariat : que faut-il savoir ?

souscription à l'actionnariat 

Etre actionnaire dans une société vous faire bénéficier des réussites de cette entreprise. On peut souscrire à l’actionnariat par le biais d’une augmentation de capital ou de stock-options et jouir pleinement du succès d’une entreprise.

Qu’est-ce que l’actionnariat ?

L’actionnariat est le fait de  détenir une part des actions d’une entreprise. Il désigne également l’ensemble des actionnaires d’une société. Les différents propriétaires d’actions peuvent constituer diverses formes d’actionnariat :

  • actionnariat salarié : désignant l’ensemble des actionnaires qui sont en même temps des salariés au sein de la société.
  • actionnariat familial : les propriétaires d’une grosse part du capital de l’entreprise sont d’une même famille.
  • actionnariat étatique : lorsque la majorité des parts de la société appartient à l’état.
  • actionnariat industriel : quand une société participe à la constitution du capital d’une autre société.
  • actionnariat financier : si les actionnaires sont majoritairement des investisseurs.

Qu’est-ce que la souscription ?

La « souscription » est la promesse formelle faite par un investisseur d’acquérir d’actions dans une société donnée. Ce vœu peut être réalisé dès la création de la société ou au cours d’une augmentation du capital de ladite société. Cet engagement est écrit dans un document appelé « bulletin de souscription ».

La souscription un acte juridique qui témoigne du consentement du souscripteur à respecter  les dispositions prévues en cas d’augmentation du capital social. Lorsqu’une société décide d’accroitre son capital, par souscription des parts libérales en espèce, seuls les anciens actionnaires peuvent souscrire. Ils ont de ce fait un droit préférentiel de souscription. Néanmoins, les associés peuvent renoncer à cette faveur et permettre à d’autres investisseurs de participer à l’élargissement du capital social de l’entreprise.

Modes de souscription actionnariat

Il existe plusieurs dispositifs permettant de devenir actionnaire dans une entreprise. En effet, les associés  d’une société peuvent décider, au cours d’une assemblée générale, de distribuer des actions gratuites à tous leurs salariés. Ils peuvent également opter pour une augmentation du capital alloué aux salariés afin de leur permettre de devenir actionnaires dans l’entreprise.

Aussi, une société peut permettre à ses travailleurs de devenir actionnaires par des stock-options. C’est un procédé par lequel une entreprise propose des options qui autorisent les associés à souscrire ou à acheter des actions à l’aide d’une décote. On peut ainsi obtenir des parts dans le capital social d’une société grâce aux BSA (Bons de Souscription d’Actions) et aux BSPCE (Bons de Souscription de Parts de Créateur d’Entreprise). Par ailleurs, vous avez aussi la possibilité de devenir actionnaire en plaçant votre argent dans un FCPE (Fonds Commun de Placement d’Epargne).

Quelles sont les conséquences d’une souscription actionnariat ?

La souscription actionnariat offre plusieurs avantages à l’investisseur. D’abord, elle vous permet de placer votre argent dans un cadre juridique sécurisé et de devenir actionnaire à des coûts relativement bas. Ensuite, devenir actionnaire vous implique davantage dans le projet de l’entreprise et vous permet d’intervenir dans des séances de prise de décisions. Toutefois, l’actionnariat est un risque car votre argent dépend de la vie de l’entreprise : si la société coule, vous perdez.

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.