À partir de quelle somme un huissier intervient ?

somme minimum pour saisir un huissier

L’huissier intervient dans plusieurs situations mettant en liaison deux parties, dont un créancier et un débiteur. Il est habilité à conduire le recouvrement de la créance afin que le débiteur puisse payer ses dettes conformément aux exigences normatives. Toutefois, un huissier n’intervient que lorsque la loi lui en donne la permission. Cela dépend de plusieurs facteurs comme celui de la somme en question. Mais à partir de quelle somme un huissier intervient-il entre le créancier et le débiteur ? La réponse à cette interrogation se retrouve dans le présent article.

La somme minimum pour l’intervention de l’huissier

Avant que l’huissier n’intervienne dans une affaire de créance, il est important que cela soit conforme aux règles établies par le législateur. Ce dernier stipule qu’un huissier ne peut pas intervenir si la somme due est inférieure à 500 euros. Toutefois, la somme minimale peut être de 700 euros, car cela dépend des modalités de base de la créance.

Par ailleurs, il est évident de se demander pourquoi établir une limite à la somme d’intervention d’un huissier. En effet, les services d’un huissier sont particulièrement encadrés ainsi que ses tarifs et ses honoraires. De ce fait, il ne doit pas se déplacer pour des cas de situation moins importants. C’est donc pour cela qu’une somme minimale est fixée. Ainsi, lorsque le créancier exige un recouvrement d’une somme de plus de 500 euros, il peut donc appeler un huissier.

Dans quel cas précis un huissier doit-il intervenir ?

Un huissier intervient dans plusieurs cas, notamment pour les situations de dette. Lorsque le débiteur rembourse sa dette dans les délais prévus, l’huissier n’a aucune raison d’intervenir. Toutefois, ce dernier peut être sollicité lorsque la dette n’est pas réglée dans l’échéance convenue par les deux parties. C’est le créancier qui fait appel à l’huissier afin de bénéficier d’un règlement de recouvrement. C’est le principal cas dans lequel intervient un huissier. Par ailleurs, les honoraires et tarifs de l’huissier sont également réglementés. Il vous revient alors de bien vous renseigner sur cela avant de lui faire appel.

Existe-t-il des exceptions à la limite de la somme d’intervention d’un huissier ?

Il n’y a pas d’exception en tant que telle pour la somme à partir de laquelle un huissier intervient. Le montant étant fixé à 500 euros, la réglementation en vigueur n’impose pas des cas d’exception. Il est important que la somme due par le débiteur soit supérieure ou égale à 500 euros avant que l’huissier ne soit appelé. Il met en œuvre les démarches nécessaires pour régler le recouvrement et pour que le créancier puisse entrer en possession de ses fonds.

Le cas de l’intervention d’un huissier en ligne ?

Certains créanciers ont l’habitude de contacter un huissier en ligne. Il existe des plateformes de cabinet juridique qui vous offrent des services d’huissier. Avec celles-ci, l’intervention de l’huissier doit survenir lorsque la somme est de 700 euros au moins. Toutefois, cela dépend des règlements établis et adoptés par le cabinet en question. C’est donc tout ce qu’il faut connaître sur la somme minimum pour l’intervention de l’huissier.

5/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.