Botho Strauss

Né en 1944, à Naumburg an der Saale, Allemagne, Botho Strauss est auteur de pièces de théâtre, de récits et d'essais. Après des études de littérature, d'histoire du théâtre et de sociologie (sa famille s'est établie en RFA en 1950), il est critique à la revue Theater Heute, puis travaille à la Schaubühne de Berlin sous la direction de Peter Stein, en tant que dramaturge. Il traduit ou adapte Ibsen, Labiche, Gorki, mais rapidement il se met à écrire ses propres pièces : la première, Hypocondriaques, est publiée en 1972. Après 1975 il s'impose au public par ses fresques sur la solitude, l'enfermement, les situations d'incommunicabilité. Botho Strauss conçoit en 1977 La Trilogie du revoir spécialement pour la troupe de la Schaubühne ; c'est un succès éclatant. Cette Trilogie a été adaptée en France en 1978 par Claude Régy. Le choix de Berlin comme décor de la plupart de ses textes fait aussi de cette ville une métaphore de la solitude humaine. Botho Strauss exprime moins les mouvements sociaux que l'anonymat des personnes dans la société moderne. Les personnages sont souvent les victimes de leurs espoirs déçus. Le désespoir ne conduit qu'à une lucidité malheureuse. En 1989, Botho Strauss a reçu le prix Georg-Büchner, la plus haute distinction littéraire en Allemagne, pour être « parvenu à transposer sur scène la vie désorientée de notre société ». Il est l'un des représentants les plus importants du théâtre contemporain, partout dans le monde. Sa pièce Viol, d'après Titus Andronicus de William Shakespeare, dans une mise en scène de Luc Bondy, est le point fort de la saison 2005-2006 au théâtre de l'Odéon à Paris.