AccueilEntrepriseQu'est ce que le taux de croissance annuel composé (CAGR) ?

Qu’est ce que le taux de croissance annuel composé (CAGR) ?

5/5 - (1 vote)

CAGR est un terme de la Finance qui désigne le Taux de Croissance Annuel Composé. On écrit CAGR et l’on prononce « Cagar ». L’objectif de l’indicateur de performance est de mesurer la croissance moyenne d’une entreprise sur une période donnée afin de la comparer à celle d’autres entreprises. Il permet également de calculer la rentabilité des investissements sur un nombre d’années bien déterminé. Qu’est-ce que CAGR ? Quelle est son utilité et ses limites ? Découvrez tout sur l’indicateur du Taux de Croissance Annuel Composé.

CAGR ou TCAC : définition, principe et formule de calcul

Encore appelé « taux actuariel » le CAGR est l’acronyme de « Compouned Annual Growth Rate ». Sa traduction en français signifie Taux de Croissance Annuel Composé (TCAC). C’est donc le taux de croissance annuel moyen ou le taux de croissance global annuel. Il est souvent utilisé dans les contrats d’investissement. Ainsi, il permet de calculer le rendement total d’un investissement dont le rendement annule et le capital sont réinvestis continuellement. Ce type d’investissement permet d’amplifier le rendement, quand bien même que son capital reste stagnant. CAGR est de même très recommandé dans le calcul des rendements de deux investissements d’une durée équivalente.

Formule de calcul du CAGR

Le CAGR est calculé à partir d’une formule mathématique bien déterminée. Ainsi, la formule mathématique permettant de calculer le Taux de Croissance Annuel Composé (TCAC) est la suivante :

Lire aussi :  Que savoir sur le Coffre-fort numérique Arkevia ?

[(valeur finale/valeur initiale)^(1/nombre d’années)] – 1 = CAGR

La formule peut vous sembler complexe. Cependant, elle est facile à comprendre lorsque l’on vous l’explique. En effet, la formule mathématique du calcul du Taux de Croissance Annuel Composé (CAGR) consiste à prendre la valeur du rendement et l’additionnée à celle du capital. Le résultat de la somme de ces deux valeurs sera ensuite divisée par la valeur de la somme initiale de l’investissement (le capital). Vous montez maintenant le résultat obtenu à la puissance 1. Néanmoins, le 1 sera divisé par le nombre d’années sur laquelle s’étend votre investissement. La dernière opération à effectuer pour obtenir le Taux Actuariel est de soustraire 1 du résultat final obtenu.

Calcul du CAGR : exemple illustratif

Afin d’illustrer notre explication, prenons en exemple un investissement qui a duré 5 ans. Ce dernier rapporte une rentabilité des investissements de 50 000 €. Notons que le capital de l’investissement est de 100 000 €. Pour calculer le Taux de Croissance Annuel Composé « CAGR » vous faites au préalable 50 000 + 100 000 et vous obtiendrez 150 000 €. Ensuite, vous faites 150 000/100 000. Sachant que 5 est le nombre d’années de l’investissement, vous mettez le résultat obtenu à la puissance 1/5. Enfin, vous faites le résultat obtenu – 1. Pour tout calcul bien fait, vous obtiendrez 8,46. Et voilà !

CAGR ou TCAC : intérêt et limites

Étant un outil mathématique, le CAGR renseigne, dans une logique scientifique, l’investisseur sur le rendement de son investissement. Il est alors nécessaire, voire indispensable, de faire recours à son principe avant de se lancer dans toute sorte d’investissement. En revanche, prenant en compte le fait que la science n’est pas exacte, on peut se permettre de douter de CAGR : d’où ses limites. Voici de près les intérêts, ainsi que les inconvénients de l’application du principe du Taux de Croissance Annuel Composé (TCAC).

Lire aussi :  4 solutions pour optimiser le processus de facturation dans votre entreprise

Intérêts du CAGR

Avant tout, CAGR est réputé d’être le meilleur moyen pour connaître la croissance moyenne d’un investissement qui s’étant sur plusieurs années. Si nous prenons l’exemple d’un contrat d’assurance vie ou d’un investissement sur les plateformes de finance, le rendement est généralement évolutif d’une année à une autre. Dans le premier cas, il offre 3,5 %, 3 % et 2,8 % pour trois années différentes et varie ainsi en fonction des années. L’intérêt du CAGR est qu’il permet d’obtenir la performance globale du contrat assurance vie. Sur 8 ans par exemple si l’optimisation fiscale du contrat est pris en compte.

Par ailleurs, le CAGR vous permet d’effectuer un comparatif entre plusieurs placements. Les exemples illustratifs sont celui d’une obligation à taux fixe et celui d’une obligation à taux variable. Le calcul du CAGR vous aide à connaître distinctement le rendement des deux formules d’investissement sur une période de 5 ans par esquisse. Vous pourrez ainsi déterminer la formule d’investissement qui offre le meilleur rendement au fur et à mesure que les années s’écoulent.

Inconvénients ou limites du CAGR

Au nombre des inconvénients de l’application du principe de CAGR, retenez dans un premier lieu qu’avec cette méthode de calcul du rendement progressif camoufle la volatilité de l’investissement considéré. En effet, CAGR fourni une valeur unique du rendement de votre investissement, sans prendre en considération les valeurs intermédiaires qui le composent. Ceci laisse croire que l’on va profiter d’un taux de rendement stable ; tel n’est pas le cas.

De même, le CAGR ou le TCAC ne permet pas de prédire. Il n’est dont pas logique de penser qu’un taux de rendement composé de futurs résultats, voire aléatoires, peut être stable et prédéterminé. En effet, les aléas du marché à l’instar de la chute des places en 2016 peuvent brusquement modifier le taux de rendement.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments