AccueilEntrepriseRC pro : quelles professions doivent souscrire cette assurance ?

RC pro : quelles professions doivent souscrire cette assurance ?

Noter cet article

Entreprendre, c’est s’ouvrir à un nouvel horizon fait de challenges, de sacrifices, de progrès, mais surtout de risques. Pour cela, il faut dès le départ disposer de ressources qui permettront de mener à bien ses missions et faciliter l’atteinte de ses objectifs. Ainsi, une assurance responsabilité professionnelle serait une disposition de taille pour faire face aux difficultés occasionnelles durant les périodes moins bonnes de l’exercice de vos activités. Grâce à elle, vous vous permettez, de même qu’à votre entreprise, de pouvoir assurer votre stabilité face aux aléas du travail. Cependant, trouver son assurance responsabilité civile professionnelle n’est pas toujours chose simple en raison de la multitude de propositions disponibles sur le marché. Les conditions d’adhésion parfois difficiles à cerner peuvent également compliquer votre choix. Néanmoins, il est possible de bien s’y prendre et d’opter pour une bonne couverture professionnelle.

Qu’est-ce que l’assurance responsabilité professionnelle ?

La pratique de certaines activités expose à des risques qui nécessitent pour le professionnel engagé de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro). En effet, la RC Pro est une couverture qui concerne généralement les entreprises assurant des prestations qui peuvent de temps en temps faire l’objet de risques professionnels.

Elle permet au souscripteur de se protéger des dommages immatériels et physiques qu’elle pourrait causer à un tiers dans le cadre de ses activités. Lorsqu’un professionnel commet une négligence ou en cas d’erreur dans le cadre de son travail, son assurance RC Pro vient couvrir les frais liés aux dommages survenus.

Le but de l’assurance responsabilité civile professionnelle est de protéger l’entreprise dans bien de cas notamment si ses activités ou ses employés causeraient un préjudice à autrui. Une entreprise se doit d’avoir des partenaires, fournisseurs et autres collaborateurs. Une bonne assurance responsabilité professionnelle permet d’éviter de perdre la face devant vos différents associés en cas de circonstances imprévues empêchant la bonne tenue de vos obligations.

Lire aussi :  Prestation sans droit caf : de quoi s’agit-il ?

Il en est de même dans les situations d’erreurs humaines où vos qualifications peuvent être mises en doute suite à une bévue, qu’elle soit intentionnelle ou non. Cependant, vous pouvez souscrire une RC pro pas chère en comparant plusieurs devis. Ceci est d’autant plus important si vous venez de créer votre entreprise et que vos ressources sont limitées. Grâce à elle, vous ne payez que les garanties dont vous avez réellement besoin.

Les professions courantes qui nécessitent une assurance responsabilité professionnelle

Comme nous l’avons évoqué, l’assurance responsabilité civile professionnelle permet de couvrir les dommages causés à autrui dans le cadre de son activité. Elle est obligatoire pour certaines professions où les risques d’incidents sont plus ou moins élevés. Ainsi, la RC Pro concerne le plus souvent :

  • les professions médicales et paramédicales : pharmaciens, dentistes, chirurgiens, médecins, kinésithérapeutes, etc. ;
  • les professions juridiques : notaires, avocats, huissiers de justice, etc. ;
  • les professions du conseil et de la consultation : coachs professionnels, consultants, experts, etc. ;
  • les professions du bâtiment et de la construction : ingénieurs, architectes, designer d’intérieur, etc. ;
  • les professions de la finance et de l’assurance : agents immobiliers, courtiers, gestionnaires de fonds, etc. ;
  • les professions de la santé animale : vétérinaires, dresseurs, toiletteurs, etc. ;
  • les professions de la communication : graphistes, agences de publicité, photographes, etc.

Par ailleurs, la souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle est également obligatoire pour les entreprises qui possèdent des locaux. De même, pour celles qui ont des véhicules de transport de marchandises ou de personnes.

Les différents types de couverture associés à ce type de protection

Peu importe le domaine d’activité ou le nombre d’années d’expérience, souscrire une assurance responsabilité professionnelle serait une idée judicieuse. Cette couverture propose un certain nombre de garanties pouvant épargner une entreprise de bien de risques.

En effet, pour un cas de retard involontaire lors de la livraison d’une prestation, si les délais ne sont pas respectés, l’assurance s’avance pour limiter les dommages infligés à l’entreprise. Il en est de même avec les fautes ou erreurs professionnelles parfois imprévues. Pour des cas où le dommage engendré par l’entreprise conduit à une poursuite judiciaire, l’assurance responsabilité professionnelle pourrait prendre en compte une partie, voire la totalité des honoraires de l’avocat.

Lire aussi :  Les avantages du tampon entreprise

Une RC Pro permet également de supporter toutes les responsabilités qu’un préjudice lié à votre activité pourrait occasionner à autrui en cas de mauvaise orientation. Par exemple, si vous donnez un conseil erroné à un client qui engendre un dommage matériel ou immatériel, celui-ci peut réclamer un dommage-intérêt. Il existe d’ailleurs des situations dans lesquelles, au-delà des dommages matériels, immatériels et corporels, la RC Pro va jusqu’à couvrir l’atteinte à la réputation de votre entreprise.

Il faudrait rappeler que faire des erreurs sous prétexte que l’assurance les couvrira serait perçu comme non professionnel et pourrait entacher à la crédibilité de votre entreprise. L’assurance responsabilité civile professionnelle est souvent confondue avec l’assurance responsabilité civile d’exploitation, bien que cette dernière soit assez spécifique. L’idéal serait d’opter pour les deux, car elles sont parfois complémentaires.

Comment déterminer le montant de la couverture pour votre profession ?

Indépendamment de son type, souscrire une assurance se fait à un certain coût. Ce dernier dépend de certains facteurs et éléments liés à la profession. Ainsi, selon la profession, le domaine, le nombre d’employés ou encore le chiffre d’affaires, le montant de votre RC Pro pourrait grandement varier.

Puisqu’il serait injuste d’appliquer un tarif similaire à deux entreprises ayant des recettes et des cibles différentes, les assureurs ont développé diverses formules de fixation de leurs prix. Celles-ci sont le plus souvent très complexes et restent généralement difficiles à comprendre.

Pour déterminer aisément le prix de votre couverture, évaluez d’abord vos besoins, car d’eux dépendra le montant que vous aurez à payer. Passez ensuite par les comparateurs en ligne qui cernent déjà tous les modes de calcul des assureurs. Grâce à leurs algorithmes et technologies avancées, ils vous permettent de connaître à quelques euros près le montant que vous aurez à payer. Il convient de rappeler que le prix de votre RC Pro est fortement influencé par les garanties que vous choisissez et les risques que peut générer l’activité que vous pratiquez.

Lire aussi :  Logiciels Source-to-Pay : optimisez vos process d’approvisionnement

Étapes à suivre pour trouver la bonne police d’assurance RC pro

Puisqu’elle est obligatoire dans de nombreux cas, le défi n’est plus d’avoir une assurance responsabilité civile professionnelle pouvant couvrir vos activités, mais de trouver la bonne police. De ce fait, vous devez dénicher l’assureur idéal. Pour ce faire, procédez à une étude comparative des offres disponibles en ligne afin de dégager celle qui répond le mieux aux besoins de votre entreprise.

Facile à dire certes, mais il s’agit là d’un réel travail de fond qui impliquera d’analyser chaque offre de façon minutieuse dans le but de retenir celle qui répond non seulement à vos besoins. Il faut aussi qu’elle rentre dans le budget prévu à cet effet. Au-delà de l’étude comparative, il est également possible de faire appel directement aux assureurs les plus proches afin de demander un devis. Ceux-ci se hâteront de vous proposer une offre qu’il serait judicieux de bien étudier. Vérifiez les conditions du contrat en réclamant si besoin des éclaircissements sur les différents points d’ombre.

Si toutes ces solutions pour trouver la bonne police d’assurance RC pro s’avèrent inefficaces, vous pouvez solliciter l’aide d’un courtier pour le faire. Celui-ci introduira votre requête dans son vaste réseau de partenaires pour vous faire parvenir des offres personnalisées à des prix préférentiels. Toutefois, il faudra prévoir sa commission en cas de succès.

N’hésitez pas à demander des recommandations pour trouver le meilleur assureur en matière de responsabilité civile professionnelle dans votre entourage. Si vous le pouvez aussi, demandez des conseils à vos partenaires professionnels ou à d’autres acteurs de votre secteur. Il est important de ne pas oublier les comparateurs de prix disponibles en ligne afin de payer le prix juste pour votre assurance responsabilité civile professionnelle.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments