Qu’est-ce qu’un apporteur d’affaires immobilier ?

Dans le domaine de l’immobilier, les opportunités d’affaires sont aussi nombreuses que fructueuses. N’exigeant aucune compétence particulière, beaucoup de gens décident de se lancer dans ce monde du BTP. On retrouve ainsi les apporteurs d’affaires immobilier qui réussissent à exercer de manière indépendante pendant que d’autres préfèrent travailler en équipe. Si pour beaucoup cette activité n’est pas une fonction à part entière, à travers notre article, nous lèverons l’ombre sur ce sujet.

Qu’est-ce qu’un apporteur d’affaires immobilier ?

Comme le mentionne le nom, l’apporteur d’affaire immobilier est un individu qui se charge de renseigner sur des affaires. Il travaille avec des professionnels et des particuliers qui sont en mesure de signer des contrats entre eux. Ces accords sont exclusivement du ressort immobilier. Par ailleurs, il n’existe aucune loi en vigueur qui règlemente l’activité des apporteurs d’affaires immobiliers. Ces acteurs eux-mêmes n’étant pas assujettis aux normes juridiques, cette activité n’est pas répertoriée comme une profession, un métier. En pratique, pour devenir apporteur d’affaires immobilier, il faut détenir des informations susceptibles de mener à la signature d’un contrat. Ces renseignements sont alors troqués contre diverses rémunérations.

Quel est le statut juridique d’un apporteur d’affaires immobilier ?

Bien que cette activité ne soit pas sous la joute étatique, de nombreuses personnes décident d’en faire un travail à temps plein.   Il existe 3 différents statuts juridiques auxquels vous pouvez adhérer.

La microentreprise

En adoptant ce statut juridique, vous devenez un véritable auto-entrepreneur. Par contre, pour continuer à être affilié, votre chiffre d’affaires par année doit être limité à 5000 euros. C’est la condition principale pour jouir de la condition de micro-entrepreneur en tant qu’apporteur d’affaires immobilier.

L’entreprise individuelle

En choisissant cette option, vous seriez en mesure de profiter de certains avantages par rapport à la TVA. Grâce à ce statut juridique, il est possible pour vous de travailler en toute liberté. Vous devenez alors totalement autonome dans l’exercice de cette activité.

La SAS, la SARL, ou la SASU

Pour toutes les personnes qui envisagent l’activité d’apporteur d’affaires immobilier comme une activité régulière, ces options sont excellentes. Dans ces différents cas, vous êtes amené à mentionner dans une rédaction le statut officiel de la société.

Après avoir effectué les démarches pour acquérir un statut juridique, l’URSSAF renseigne sur les informations relatives aux systèmes d’impositions adaptés. À travers différents stages et tests, vous serez appelé à faire vos preuves. C’est-à-dire à montrer vos aptitudes d’apporteur d’affaires immobilier.

Quelles sont les informations requises dans l’élaboration du contrat de l’apporteur d’affaires immobilier ?

Même si le contrat est facultatif, il est toujours plus sûr de le faire si vous souhaitiez exercer dans ce domaine. Cela pourrait vous démarquer de la concurrence dans bien des cas et vous épargner des préjudices futurs. L’existence d’un contrat est un fait rassurant pour l’apporteur d’affaires et les cocontractants. Cet acte représente également un justificatif solide des opérations financières engagées dans l’affaire immobilière. Ainsi dans l’élaboration du contrat, on doit pouvoir retrouver :

  • L’identité des parties contractantes de même que l’objet de l’accord
  • La durée du contrat
  • La mission impartie à l’apporteur d’affaires et la tâche des deux parties
  • L’emplacement de la mission
  • L’émolument et les clauses d’annulation de contrat
  • La juridiction qualifiée en cas de litiges ou conflit entre les parties

Quel rôle joue l’apporteur d’affaires immobilier ?

La compréhension des diverses tâches dont s’acquitte l’apporteur d’affaires immobilier est assez facile. Ce dernier est principalement chargé de trouver des particuliers prêts à vendre un ou des domaines immobiliers en leur possession. Il peut s’agir d’un PDG qui souhaite céder sa société ou une entreprise. Une collectivité peut également entrer en compte. Dans la prochaine étape, il fait nouer des contacts entre les personnels de l’immobilier et les prospects qu’il déniche. Il a la possibilité de faire recours à une agence immobilière ou juste un agent immobilier de son choix. Les pourparlers entre les deux parties n’étant pas de son ressort, sa mission se termine une fois les deux acteurs en relation. Le vendeur et l’acheteur.

Comment connaitre la réussite quand on est apporteur d’affaires immobilier ?

Dans ce domaine, il est crucial de se faire connaitre, de se créer une image et une bonne réputation. Vous devez donc vous rapprocher des autres. Nouer des liens avec tous potentiels futurs prospects et collaborer avec différentes agences immobilières pour former un vaste réseau. Il est aussi essentiel de développer un certain pouvoir persuasif et sociable dans vos échanges. La maitrise des réseaux sociaux est requise pour étendre votre notoriété et vous faire un nom sur la scène digital.

4.6/5 - (10 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.