Roland Barthes

Roland Barthes est né en 1915 à Cherbourg. En 1935, il débute des études de lettres classiques à la Sorbonne. Réformé, il échappe à la mobilisation et devient professeur à Biarritz. En 1947, il publie dans la revue Combat les premiers des textes qui constitueront Le Degré zéro de l'écriture (1953). Commence aussi une vie de séjours professionnels à l'étranger : Bucarest, Alexandrie (où il rencontre Greimas et où il s'initie à la linguistique); il séjournera aussi au Maroc plusieurs fois à partir de 1963 (il enseigne à Rabat en 1969-1970).
De retour à Paris en 1952, il travaille au Ministère des Affaires étrangères. Il continue à publier dans la revue Esprit, dans Combat et dans la revue de Maurice Nadeau, Les Lettres nouvelles. Il participe aussi à la création de Communications et collabore à Tel Quel.
Enseignant à la VIe section de l'École pratique des hautes études dès 1962 - ses premiers séminaires porteront sur le thème « Inventaire des systèmes de signification contemporains » et déboucheront sur ses Éléments de sémiologie (1965) et le Système de la mode (1967) - Roland Barthes occupa la chaire de sémiologie du Collège de France de 1977 à 1980. Les années 1970 lui apportent la reconnaissance avec ses nombreuses publications: L'empire des signes, S/Z, Sade, Fourier, Loyola, Nouveaux essais critiques Roland Barthes par Roland Barthes, Fragments d'un discours amoureux. Il meurt en 1980 des suites d'un accident.


© Patrice Pascal