Lucio Victorio Mansilla

Lucio V. Mansilla est né à Buenos Aires le 23 décembre 1831. Il était le fils du général Lucio N. Mansilla et de Agustina Rosas, alors considérée comme la plus belle femme de Buenos Aires, sœur de Juan Manuel de Rosas, dit "le Restaurateur" et gouverneur de la puissante province de Buenos Aires. C'est l'un des écrivains les plus originaux de la littérature argentine. Tour à tour journaliste, militaire, écrivain, député, duelliste, diplomate et grand voyageur, il visita les cinq continents, exerçant tout au long de sa vie de nombreuses fonctions publiques au service de son pays. Mais sa forte personnalité et un caractère fantasque, espiègle et franchement indocile étaient incompatibles avec une carrière politique. Ses œuvres reflètent ces multiples aspects. Outre sa célèbre Excursion, qui reçut, en 1875, un prix au Congrès international des Sciences géographiques de Paris, on lui doit également des Retratos y recuerdos, préfacés par le général Roca, une biographie de son oncle, Rosas, sous titrée Essai psychologico historico politique, des Estudios morales, préfacés par Maurice Barrès, des mémoires inachevés, des pièces de théâtre, etc. Deux fois marié, père de quatre enfants, qui mourront très jeunes, il passera les dernières années de sa vie à Paris, toujours curieux des affaires du monde, fréquentant entre autres le cercle littéraire de Robert de Montesquiou, avec qui il s'était lié d'amitié. Il mourut à Paris le 8 octobre 1913.