Maurice Pons

Maurice Pons, écrivain français, est né en 1925 à Strasbourg. Après des études de philosophie qu'il finit par abandonner, il publie sa première nouvelle, "Métrobate", en 1951, suivi de La Mort d'Éros en 1953, et de Virginales en 1955. Ce dernier recueil obtient le prix de la Nouvelle et François Truffaut en tire le scénario de son film Les Mistons. Il est également comédien, journaliste et éditeur d'occasion ; il collabore à la revue Arts. Il se retire en 1957 au Moulin d'Andé. En 1958, il écrit un roman autobiographique, Le Cordonnier Aristote et en 1960, il publie Le Passager de la nuit, récit sur la guerre d'Algérie. En 1965 paraît son plus célèbre roman, Les Saisons. Plusieurs de ses ouvrages ont été adaptés pour le cinéma et le théâtre.

 


© Droits réservés

 

"Qui est-il ce Maurice Pons que l'on ne voit jamais à la télévision, que l'on n'entend jamais à la radio, dont on ne lit guère d'interview ? Et dont la plupart des douzaines d'ouvrages sont devenus quasiment introuvables Un écrivain un peu particuliers puisqu'il publie peu, puisqu'il n'habite pas Paris, puisqu'il ne travaille dans aucune maison d'édition, ne fait partie d'aucun jury littéraire et n'écrit pas de critiques dans des journaux. Mais il reste un écrivain."

Michel Paquot - La Cité
15 juillet 1993