Robert Bréchon

Robert Bréchon, agrégé de lettres classiques, a passé une grande partie de sa vie à l'étranger, où il a été professeur, proviseur de lycée, directeur d'institut ou de centre culturel, attaché culturel.
Parallèlement à cette carrière dans la fonction publique, il fait une œuvre d'écrivain. En près d'un demi-siècle il a publié cinq recueils de poésie, deux " chroniques ", une sur son métier de proviseur (La Fin des lycées, Grasset, 1970), l'autre sur l'expérience du mariage (Les Noces d'or, Albin Michel, 1974), enfin de nombreuses études littéraires, dont Michaux (Gallimard, 1959) et un ouvrage sur le surréalisme (Le Surréalisme, Armand Colin, 1969).
La découverte de l'œuvre de Pessoa en 1962 l'a profondément marqué. Depuis, il n'a plus jamais cessé de le lire, de l'étudier et de le commenter. Son projet de le faire mieux connaître en France a pu se réaliser à partir de 1984 quand Christian Bourgois l'a chargé d'organiser une édition des œuvres du poète. En 1996, après des années de travail, il a publié une monumentale biographie, Etrange étranger, qui renouvelle la connaissance qu'on avait de l'homme Fernando Pessoa et de son œuvre. Elle est suivie en 2001 par L'innombrable, un tombeau pour Pessoa.


© Mathieu Bourgois